fbpx

à la une

Les reportages

Entre espoir et désillusion, ils filment le vivant

A l’heure de la sixième extinction de masse, elles et ils ont fait le choix de se spécialiser en film documentaire animalier. Parmi toutes les formes de reportage existantes, pourquoi avoir choisi celle-ci ? Quelle relation particulière à l’environnement ce choix traduit-il ? Trois étudiant·es de l’IFFCAM, l’Institut francophone de formation au cinéma de Ménigoute (79), livrent le récit de leur engagement.

Lire la suite

Les Gaillardes : de la piste cyclable à celle du spectacle

Sillonner la Charente-Maritime à vélo pour proposer des spectacles vivants éco-responsables, c’est le projet impulsé par les Gaillardes. Du 25 au 30 juillet, cette troupe d’artistes itinérante parcourt le département pour diffuser la culture dans des lieux alternatifs. L’objectif : rendre la culture accessible à toutes et tous et favoriser la promotion des jeunes artistes, le tout dans une démarche écologique. Reportage au tiers-lieu le Silo de Saintes (17), première étape de leur périple.

Lire la suite

IFFCAM : une école du documentaire animalier unique en Europe

À l’ère de l’effondrement de la biodiversité, la filière du documentaire animalier continue d’attirer de nouveaux talents. Depuis 2004, l’Institut francophone de formation au cinéma animalier (IFFCAM) de Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, forme une trentaine d’étudiant·es sur deux ans. Un cursus public et unique en Europe.

Lire la suite

A Romagne, en chemin vers l’Eco-Ecole

Depuis septembre 2021, l’école publique de Romagne, dans le sud de la Vienne, s’investit pour devenir une Eco-Ecole. Il s’agit d’un label européen porté au niveau national par l’association Teragir. Au programme, actions pour l’environnement, l’égalité entre filles et garçons et plus largement le vivre ensemble. L’établissement a déposé sa candidature fin mai. Réponse attendue d’ici fin juin.

Lire la suite
Chargement

Tous les reportages

La webradio

Toute la radio

Les interviews

La Bulle, une monnaie locale en pleine expansion

Les monnaies locales complémentaires (MLC) connaissent un véritable essor depuis leur autorisation en France, en 2014. Leur principe : faire circuler, en complément de l’euro, une monnaie en circuit court pour dynamiser l’économie d’un territoire, recréer du lien social et soutenir les commerces de proximité. La monnaie charentaise de la Bulle fait partie des sept MLC à avoir été sélectionnées au niveau national pour intégrer un programme d’accompagnement au changement d’échelle. Explications de Valérie Girard, coordinatrice de l’association Poivre MLC qui gère La Bulle, à Angoulême.

Lire la suite
Chargement

Toutes les interviews

Aller au contenu principal