fbpx

« Je veux que Les Mornes perdurent, dans cet état d’esprit ouvert et créatif »

par | 25 mars 2021


Martine Faideau, 86 ans, est propriétaire des Mornes, un hameau de 115 hectares rattaché à la commune de Queaux dans le sud de la Vienne. Elle recherche actuellement un paysan boulanger et un maraîcher bio pour venir cultiver ses terres, dans un esprit de partage et de solidarité. Mais Mornes ne se résume pas à une simple exploitation agricole. Martine Faideau porte depuis près de 15 ans une association de défense des cultures traditionnelles et de l’homme dans toutes ses dimensions. Rencontre avec un esprit libre que le temps semble à peine effleurer.



Propos recueillis par Hélène Bannier
Photo : Gaëlle Tanguy

Vous aimerez aussi

La petite mousse d’Iza : économie locale et saponification

La petite mousse d’Iza : économie locale et saponification

"Lavez-vous très souvent les mains" ! Les gestes barrières servant à limiter la propagation du Covid-19 ont imposé le savon comme produit de première nécessité. Coup de projecteur sur La petite mousse d'Iza, à Saintes. Cette entreprise artisanale de saponification à...

lire plus
Nos montagnes de vêtements : dire stop à la surconsommation

Nos montagnes de vêtements : dire stop à la surconsommation

L’industrie textile est la deuxième source de pollution après l’industrie pétrolière, elle représente 10% des émissions de carbone au niveau mondial. Sans parler des produits chimiques utilisés pour la fabrication des fibres et de la surconsommation d’eau nécessaire à...

lire plus
Aller au contenu principal