fbpx
// Actualités
A Floricotte, “slow flower” et graine de réinsertion

A Floricotte, “slow flower” et graine de réinsertion

En France, 85% des fleurs coupées que l’on trouve dans le commerce sont importées, acheminées pour la plupart de l’autre bout de la planète. Dans un esprit “slow flower”, La Floricotte a ouvert au printemps, à Geay (17), un chantier d’insertion pour une production horticole locale et biologique. Un tremplin pour les sept salarié·es de l’association.

lire plus
Entre espoir et désillusion, ils filment le vivant

Entre espoir et désillusion, ils filment le vivant

A l’heure de la sixième extinction de masse, elles et ils ont fait le choix de se spécialiser en film documentaire animalier. Parmi toutes les formes de reportage existantes, pourquoi avoir choisi celle-ci ? Quelle relation particulière à l’environnement ce choix traduit-il ? Trois étudiant·es de l’IFFCAM, l’Institut francophone de formation au cinéma de Ménigoute (79), livrent le récit de leur engagement.

lire plus
“Si ça va mal pour la biodiversité, ça va mal pour l’homme”

“Si ça va mal pour la biodiversité, ça va mal pour l’homme”

La Réserve Naturelle du Pinail, à Vouneuil-sur-Vienne (86), a été reconnue zone humide d’importance mondiale à l’automne dernier, soit l’équivalent d’une certification UNESCO pour la biodiversité. Depuis son observatoire, elle étudie l’évolution de la biodiversité face au changement climatique pour prendre les mesures qui s’imposent.

lire plus
440 vibrations par seconde : rompre l’isolement par la musique

440 vibrations par seconde : rompre l’isolement par la musique

La musique pour réveiller les souvenirs, les émotions, et rompre la solitude. Pendant un mois cet hiver, des musicien·nes de l’Orchestre des Champs-Elysées se sont rendu·es chaque semaine dans trois structures de la Vienne pour des rencontres musicales et sensibles mélangeant temps de concert et de partage. L’équipe de Vivant a suivi l’ensemble de cette aventure humaine et musicale et en a réalisé un documentaire sonore : 440 vibrations par seconde.

lire plus
Les Gaillardes : de la piste cyclable à celle du spectacle

Les Gaillardes : de la piste cyclable à celle du spectacle

Sillonner la Charente-Maritime à vélo pour proposer des spectacles vivants éco-responsables, c’est le projet impulsé par les Gaillardes. Du 25 au 30 juillet, cette troupe d’artistes itinérante parcourt le département pour diffuser la culture dans des lieux alternatifs. L’objectif : rendre la culture accessible à toutes et tous et favoriser la promotion des jeunes artistes, le tout dans une démarche écologique. Reportage au tiers-lieu le Silo de Saintes (17), première étape de leur périple.

lire plus
La Bulle, une monnaie locale en pleine expansion

La Bulle, une monnaie locale en pleine expansion

Les monnaies locales complémentaires (MLC) connaissent un véritable essor depuis leur autorisation en France, en 2014. Leur principe : faire circuler, en complément de l’euro, une monnaie en circuit court pour dynamiser l’économie d’un territoire, recréer du lien social et soutenir les commerces de proximité. La monnaie charentaise de la Bulle fait partie des sept MLC à avoir été sélectionnées au niveau national pour intégrer un programme d’accompagnement au changement d’échelle. Explications de Valérie Girard, coordinatrice de l’association Poivre MLC qui gère La Bulle, à Angoulême.

lire plus
IFFCAM : une école du documentaire animalier unique en Europe

IFFCAM : une école du documentaire animalier unique en Europe

À l’ère de l’effondrement de la biodiversité, la filière du documentaire animalier continue d’attirer de nouveaux talents. Depuis 2004, l’Institut francophone de formation au cinéma animalier (IFFCAM) de Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, forme une trentaine d’étudiant·es sur deux ans. Un cursus public et unique en Europe.

lire plus
Alice Desbiolles : « Les personnes éco-anxieuses sont rationnelles dans un monde qui ne l’est pas vraiment »

Alice Desbiolles : « Les personnes éco-anxieuses sont rationnelles dans un monde qui ne l’est pas vraiment »

L’éco-anxiété, soit l’impact sur la santé de la conscience du dérèglement climatique, intéresse de plus en plus le secteur de la recherche. Le phénomène implique également de former les professionnel·les pouvant être face à des publics concernés. C’est dans ce sens que le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et la Ville de Poitiers ont organisé ce 24 juin une journée de conférences et d’animations. Alice Desbiolles, épidémiologiste et médecin de santé publique spécialisée en santé environnementale y a effectué deux interventions. L’autrice de L’éco-anxiété. Vivre sereinement dans un monde abîmé (Fayard, septembre 2020) a expliqué ce phénomène et la manière dont elle peut servir de levier à l’action. Entretien.

lire plus
Notes en Vert : “On ne changera pas le monde du festival en un claquement de doigt”

Notes en Vert : “On ne changera pas le monde du festival en un claquement de doigt”

Avec une centaine d’artistes et entre 10 000 et 15 000 festivaliers, l’éco-festival Notes en Vert va lancer sa onzième édition. Elle se tiendra du 24 au 26 juin à Périgny (17). L’événement, comme tout festival d’ampleur, pose de véritables défis en matière d’écologie. MondOmélodie, l’association productrice, est particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement : en plus de penser cette manifestation culturelle pour avoir un minimum d’impact, elle opère un travail de sensibilisation approfondi auprès des festivalier·ères et des artistes. Explications avec Anaïs Foucher, administratrice de production.

lire plus
A Romagne, en chemin vers l’Eco-Ecole

A Romagne, en chemin vers l’Eco-Ecole

Depuis septembre 2021, l’école publique de Romagne, dans le sud de la Vienne, s’investit pour devenir une Eco-Ecole. Il s’agit d’un label européen porté au niveau national par l’association Teragir. Au programme, actions pour l’environnement, l’égalité entre filles et garçons et plus largement le vivre ensemble. L’établissement a déposé sa candidature fin mai. Réponse attendue d’ici fin juin.

lire plus
Un coworking paysan prend place au tiers-lieu Le Clou

Un coworking paysan prend place au tiers-lieu Le Clou

Tiers-lieu chauvinois associant Café-Librairie, Oenologie et Utilités solidaires, Le Clou inaugure officiellement son espace de travail partagé le 10 juin. Un coworking atypique, puisque ce sont trois structures paysannes qui y ont déjà établi leurs bureaux permanents. Reportage sur ce projet ambitionnant de faire cohabiter culture et agriculture.

lire plus
Les Héritiers de la Récup rassemblent les générations

Les Héritiers de la Récup rassemblent les générations

Elle crée du lien entre les générations, avec le réemploi en ligne de mire. A La Rochelle et ses alentours, l’association Les Héritiers de la Récup propose des ateliers de sensibilisation à la récupération lors d’ateliers de couture, de jardinage ou de bricolage. L’occasion pour les seniors de transmettre leurs savoir-faire aux plus jeunes.

lire plus
Jean-Pierre Scherer, formateur PAM : “Ce qu’on obtient, c’est l’âme de la plante”

Jean-Pierre Scherer, formateur PAM : “Ce qu’on obtient, c’est l’âme de la plante”

Jean-Pierre Scherer est formateur intervenant en agronomie et en botanique. Salarié de la Maison familiale rurale (MFR) de Chauvigny, ce spécialiste des sols intervient également dans toute la France et à l’international pour enseigner la mise en culture et la transformation de plantes aromatiques et médicinales (PAM). Une pratique qui connaît un réel engouement. Reportage à l’occasion d’une formation en distillation et extraction d’huile essentielle, au lycée agricole de Venours (86).

lire plus
Agir pour le climat : à quoi sommes-nous prêt·es à renoncer ?

Agir pour le climat : à quoi sommes-nous prêt·es à renoncer ?

Trois ans, c’est le nombre d’années que nous donne le GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, pour infléchir la courbe des émissions mondiales de gaz à effet de serre. D’après le dernier volet de son sixième rapport d’évaluation, le défi est de taille pour maintenir le changement climatique à un seuil vivable, mais les actions individuelles peuvent être significatives si elles sont adoptées en masse. Alors, à quoi sommes-nous prêt·es à renoncer, pour agir à notre échelle ? Nous avons tendu le micro à des habitant·es de Parthenay (79).

lire plus
Numérique éthique : s’informer en marge des Gafam

Numérique éthique : s’informer en marge des Gafam

Data centers énergivores, atteintes à la vie privée, ciblage précis de l’utilisateur selon ses recherches … Les Gafam soulèvent des enjeux à la fois éthiques et environnementaux. Pour faciliter l’accès à une information émancipée de ces géants du web, Simon Descarpentries, ingénieur en informatique a développé Méta-Press.es. Ce moteur de recherche décentralisé  permet d’explorer la presse sans intermédiaire entre les journaux et son navigateur web. Rencontre et explications depuis son entreprise située à Pougne-Hérisson (79). 

lire plus
Du matériel médical reconditionné à prix solidaire

Du matériel médical reconditionné à prix solidaire

Comment faire face au vieillissement de la population en s’inscrivant dans une démarche à la fois sociale et écologique ? Pour Envie Autonomie 79, la réponse consiste à faciliter l’accès à du matériel médical d’occasion, via des tarifs solidaires. Depuis sa création en 2019, des salarié.es en insertion y reconditionnent du matériel médical non-utilisé ou endommagé, depuis les ateliers de l’agence située à Azay-le-Brûlé (79). Les articles sont vendus à des particuliers comme des professionnels du secteur médical.

lire plus
« Face au coût de l’énergie et aux émissions de CO2, la traction animale a un avenir »

« Face au coût de l’énergie et aux émissions de CO2, la traction animale a un avenir »

La traction animale séduit de plus en plus d’agriculteurs, notamment dans la Vienne. Le principe est simple : utiliser des chevaux de trait plutôt que des engins agricoles pour les cultures. Plus accessible financièrement, cette alternative aux modes de productions intensives s’ancre aussi dans une démarche écologique. Elle permet de préserver les sols et de s’affranchir en grande partie des énergies fossiles. A la ferme des Brelaisières, à Chauvigny, l’association Trait Vienne et le réseau InPACT organisent régulièrement des formations au maraîchage en traction animale.

lire plus
PifOuNez : des kits olfactifs pour apprendre à sentir et ressentir

PifOuNez : des kits olfactifs pour apprendre à sentir et ressentir

Faire de l’odorat un support d’échanges autour des souvenirs et des émotions, c’est le pari d’Elise Magré. En parallèle de ses études à l’université de Poitiers, cette élève parfumeuse a développé PifOuNez, un kit d’éducation olfactive éco-conçu à destination des scolaires. L’objectif : redonner sa place à un sens trop souvent négligé pour stimuler l’intelligence émotionnelle. Un concept qui lui a notamment valu de remporter le prix Pépite des étudiants entrepreneurs en Nouvelle-Aquitaine. Rencontre dans son atelier à Châtellerault.

lire plus
La Ferme de l’Air Libre : cultiver la terre, contrer la récidive

La Ferme de l’Air Libre : cultiver la terre, contrer la récidive

À Maisoncelle, lieu-dit de la commune de Lusignan (86), quatre hectares de ferme accueilleront une dizaine de détenus en fin de peine à partir de janvier prochain. L’objectif de La Ferme de l’Air Libre est de favoriser le retour des résidents à la société via un cadre de vie et de travail associant maraîchage bio en circuit court et vie en communauté. Par ailleurs, la ferme servira de chantier de réinsertion pour des personnes éloignées de l’emploi. Rencontre et explications avec Bruno Vautherin, initiateur du projet et directeur de la ferme en devenir.

lire plus
“Quand viendra la vague” : la montée des eaux se met en scène

“Quand viendra la vague” : la montée des eaux se met en scène

C’est un spectacle qui se joue sur les plages, à marée montante. A La Rochelle, le collectif La Fugue a présenté avec humour une pièce sur un sujet rude, celui d’une violente montée des eaux. Qui mérite d’être sauvé ? Qui survivra ? Que faire des responsables de cette catastrophe climatique ? « Quand viendra la vague » va entamer une tournée estivale.

lire plus
L’Establie, outilthèque itinérante et solidaire

L’Establie, outilthèque itinérante et solidaire

Rendre accessible toute une gamme d’outils aux habitant.es des quartiers prioritaires, c’est la mission que s’est fixée l’Establie. Outilthèque itinérante lancée début 2022 à Poitiers, elle permet à ses adhérent.es d’emprunter à prix libre une grande diversité de matériel, mais également de s’initier à son utilisation. Le but : créer un espace d’échange et de partage autour du bricolage et favoriser la réparation des objets, plutôt que leur rachat. Rencontre avec Zoé Arnault, cofondatrice de l’Establie, au pied de la Résidence Habitat Jeunes Kennedy dans le quartier des Couronneries, où l’association tient une permanence un mercredi sur deux. 

lire plus
Aujourd’hui, j’ai cours de fin du monde

Aujourd’hui, j’ai cours de fin du monde

Enseigner la culture apocalyptique, c’est l’une des spécialités de Raphaëlle Guidée, maîtresse de conférence en littérature comparée à l’Université de Poitiers et déléguée à l’Institut Universitaire de France (IUF). Pendant longtemps, l’écologie n’a pas été considérée comme un véritable sujet d’étude, en particulier dans les filières éloignées des sciences naturelles. C’est pourquoi la chercheuse engage avec les étudiants en licence de Lettres une réflexion critique sur les récits entourant la fin du monde. Un thème que la crise climatique et les angoisses qu’elle soulève alimentent constamment. Entretien.

lire plus
Les Urbaculteurs : des mini-forêts à maxi impact

Les Urbaculteurs : des mini-forêts à maxi impact

Cultiver la ville, c’est la raison d’être des Urbaculteurs. Depuis 2020, cette association forme les collectivités à la création d’écosystèmes permettant d’accueillir la biodiversité, de produire de la nourriture et de séquestrer du CO2. Elle a organisé, le 16 mars, la plantation d’une “mini-forêt” à Neuville-de-Poitou (86) dans le cadre de son projet “Résilience Urbaine”. Et pour faire émerger du bitume une forêt dense, efficace et résiliente, elle a convié la population locale. Reportage.

lire plus
« Nous avons fait du bac à marée un outil à caractère scientifique »

« Nous avons fait du bac à marée un outil à caractère scientifique »

Fabrice Faurre a créé T.E.O, une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) autour de l’écologie résiliente à La Rochelle. Sa société gère notamment le réseau bac à marée (BAM) en Charente-Maritime. Entre 2018 et 2021, 64 tonnes de déchets ont été ramassées dans le département grâce à cette initiative. Interview d’un gérant engagé.

lire plus
Aller au contenu principal