fbpx
// biodiversité
Inventorier le vivant pour mieux le protéger, simple comme ABC

Inventorier le vivant pour mieux le protéger, simple comme ABC

Élaborer un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) avec les habitant.es, c’est l’action menée par les communes de Saulgé et Lathus-Saint-Rémy (86), en liaison avec le CPIE Val-de-Gartempe. L’objectif : mobiliser la population pour identifier et inventorier la faune et la flore du territoire, dans une démarche de science participative. À terme, le but est d’améliorer la prise en compte des enjeux de la biodiversité dans les politiques communales et intercommunales. Reportage à l’occasion d’une sortie nature sur le thème des plantes sauvages.

lire plus
“On avait besoin de reconnexion au vivant”

“On avait besoin de reconnexion au vivant”

En 2021, six jeunes “urbains” ont racheté la ferme de la Maingotière (86) pour le transformer en écolieu. Préservation de la biodiversité, développement d’activités artisanales, transmission de savoirs, ouverture d’un gîte… les projets se déploient progressivement sur le site.

lire plus
Ile d’Oléron : l’éolien offshore au prix de la biodiversité ?

Ile d’Oléron : l’éolien offshore au prix de la biodiversité ?

Le projet d’installation de 120 à 140 éoliennes au large de l’île d’Oléron, en pleine zone protégée Natura 2000, interroge sur les répercussions possibles pour la biodiversité. Entretien avec Nicolas Sinodinos et Alain Daubigné, membres du comité de pilotage du collectif Non à l’éolien Marin à Oléron (NEMO). Depuis 2015, ils se mobilisent pour faire reconnaître les impacts environnementaux, sociaux et économiques de ce projet.

lire plus
Entre espoir et désillusion, ils filment le vivant

Entre espoir et désillusion, ils filment le vivant

A l’heure de la sixième extinction de masse, elles et ils ont fait le choix de se spécialiser en film documentaire animalier. Parmi toutes les formes de reportage existantes, pourquoi avoir choisi celle-ci ? Quelle relation particulière à l’environnement ce choix traduit-il ? Trois étudiant·es de l’IFFCAM, l’Institut francophone de formation au cinéma de Ménigoute (79), livrent le récit de leur engagement.

lire plus
“Si ça va mal pour la biodiversité, ça va mal pour l’homme”

“Si ça va mal pour la biodiversité, ça va mal pour l’homme”

La Réserve Naturelle du Pinail, à Vouneuil-sur-Vienne (86), a été reconnue zone humide d’importance mondiale à l’automne dernier, soit l’équivalent d’une certification UNESCO pour la biodiversité. Depuis son observatoire, elle étudie l’évolution de la biodiversité face au changement climatique pour prendre les mesures qui s’imposent.

lire plus
IFFCAM : une école du documentaire animalier unique en Europe

IFFCAM : une école du documentaire animalier unique en Europe

À l’ère de l’effondrement de la biodiversité, la filière du documentaire animalier continue d’attirer de nouveaux talents. Depuis 2004, l’Institut francophone de formation au cinéma animalier (IFFCAM) de Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, forme une trentaine d’étudiant·es sur deux ans. Un cursus public et unique en Europe.

lire plus
Alice Desbiolles : « Les personnes éco-anxieuses sont rationnelles dans un monde qui ne l’est pas vraiment »

Alice Desbiolles : « Les personnes éco-anxieuses sont rationnelles dans un monde qui ne l’est pas vraiment »

L’éco-anxiété, soit l’impact sur la santé de la conscience du dérèglement climatique, intéresse de plus en plus le secteur de la recherche. Le phénomène implique également de former les professionnel·les pouvant être face à des publics concernés. C’est dans ce sens que le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et la Ville de Poitiers ont organisé ce 24 juin une journée de conférences et d’animations. Alice Desbiolles, épidémiologiste et médecin de santé publique spécialisée en santé environnementale y a effectué deux interventions. L’autrice de L’éco-anxiété. Vivre sereinement dans un monde abîmé (Fayard, septembre 2020) a expliqué ce phénomène et la manière dont elle peut servir de levier à l’action. Entretien.

lire plus
Jean-Pierre Scherer, formateur PAM : “Ce qu’on obtient, c’est l’âme de la plante”

Jean-Pierre Scherer, formateur PAM : “Ce qu’on obtient, c’est l’âme de la plante”

Jean-Pierre Scherer est formateur intervenant en agronomie et en botanique. Salarié de la Maison familiale rurale (MFR) de Chauvigny, ce spécialiste des sols intervient également dans toute la France et à l’international pour enseigner la mise en culture et la transformation de plantes aromatiques et médicinales (PAM). Une pratique qui connaît un réel engouement. Reportage à l’occasion d’une formation en distillation et extraction d’huile essentielle, au lycée agricole de Venours (86).

lire plus
Les Urbaculteurs : des mini-forêts à maxi impact

Les Urbaculteurs : des mini-forêts à maxi impact

Cultiver la ville, c’est la raison d’être des Urbaculteurs. Depuis 2020, cette association forme les collectivités à la création d’écosystèmes permettant d’accueillir la biodiversité, de produire de la nourriture et de séquestrer du CO2. Elle a organisé, le 16 mars, la plantation d’une “mini-forêt” à Neuville-de-Poitou (86) dans le cadre de son projet “Résilience Urbaine”. Et pour faire émerger du bitume une forêt dense, efficace et résiliente, elle a convié la population locale. Reportage.

lire plus
Créateur de forêt : le Niortais qui plantait des arbres

Créateur de forêt : le Niortais qui plantait des arbres

De la même façon qu’il existe des promoteurs immobiliers, Baptiste Trény, Niortais de 38 ans, se décrit comme « promoteur de biodiversité ». Lancée en février 2021, son entreprise « Créateur de forêt » est porteuse d’un projet innovant : redonner vie à des écosystèmes sur le territoire local via la plantation de forêts. Une campagne de financement participatif est en cours.

lire plus
L’algue, cet « aliment santé » oublié

L’algue, cet « aliment santé » oublié

Vitamine C, B12, protéine, calcium… en plus de leurs richesses gustatives singulières, les algues sont une source nutritionnelle exceptionnelle. Si elles trouvent une place majeure sur les tables de certains pays comme le Japon, elles ne sont que...

lire plus
A Oroux, un conte de haies

A Oroux, un conte de haies

Confronté à la disparition progressive des haies, Oroux, petit village des Deux-Sèvres, a trouvé le levier juridique permettant de les protéger. Elles sont maintenant classées au patrimoine communal. Une véritable aventure collective pour...

lire plus
« Incorporer du sauvage »

« Incorporer du sauvage »

Comme une invitation à renouer avec la vie sauvage. Artiste-botaniste, Thomas Ferrand est en résidence au Théâtre Auditorium de Poitiers jusqu'en 2022. Son univers c'est donc celui des plantes, en particulier les plantes sauvages comestibles....

lire plus
L’école sans les murs

L’école sans les murs

Faire classe dehors ? Un sujet récurrent depuis le premier confinement. La crise sanitaire a donné un coup d'éclairage à des démarches déjà initiées depuis plusieurs années, tout particulièrement sur le territoire de l'ex Poitou-Charentes qui est...

lire plus
Profession : algoculteur

Profession : algoculteur

Ils sont les pionniers de l’algoculture en Charente-Maritime et plus largement en Nouvelle-Aquitaine. Hélène Jouannet et Tanguy Gauvin cultivent en milieu sauvage les algues endémiques de la côte littorale au nord de l'Île de Ré. Leur objectif est...

lire plus
Cuisine libre et sauvage

Cuisine libre et sauvage

Article de confinement : manger du vert sans sortir de chez soi. Alors que le temps semble avoir ralenti et que remplir son frigo peut ressembler à un parcours du combattant en ces temps de confinement, c’est le moment idéal pour (re)découvrir les...

lire plus
De folles herbes à l’Autre Marché

De folles herbes à l’Autre Marché

Amélie Bertrand et Mylène Ibarra sont productrices et transformatrices de plantes aromatiques et médicinales biologiques dans le village d’Ecurat, près de Saintes. Leur entreprise s’appelle Ô Folles Herbes. Avec leur complice La petite mousse...

lire plus
Un potager sur ma place de parking

Un potager sur ma place de parking

À Poitiers, en pleine zone industrielle, une entrepreneuse a eu l’idée de créer un potager partagé inter-entreprises. Sur un rectangle de pelouse, les plantes, légumes et insectes ont pris la place des voitures. Cette initiative, lancée à l’automne 2018, est à l’origine de la création d’Api’Zone. Cette toute jeune entreprise propose de former des salariés à la création de jardins potagers sur leur lieu de travail. L’entreprise Aigle, à Ingrandes, est la première à solliciter ses services.

lire plus
Aller au contenu principal