fbpx

Coiffeurs Justes, la fibre écologique

par | 3 février 2020


Les cheveux sont une matière première aux nombreuses vertus. Déjà, c’est un isolant naturel (c’est bien pour ça qu’on en a sur la tête), ensuite ils sont lipophiles, autrement dit ils absorbent les graisses, un kilo de cheveux peut absorber huit kilos d’hydrocarbures. Ils sont également résistants à l’eau et incompressibles. Mais coup de ciseaux oblige, les cheveux représentent aussi 50% des déchets générés dans les salons de coiffure. Un coiffeur dans le Var a eu l’idée d’explorer les différentes exploitations possibles de cette matière première, utilisable pour dépolluer les océans, pour fabriquer des isolants ou des fertilisants. Partout en France, des salons de coiffure lui envoient les cheveux coupés plutôt que de les jeter. C’est le cas des Ciseaux de Marianne à Ligugé dans la Vienne. Interview de Marianne Le Clech



Propos recueillis par Hélène Bannier
Photo : Annabelle Avril

Vous aimerez aussi

« Incorporer du sauvage »

« Incorporer du sauvage »

Comme une invitation à renouer avec la vie sauvage. Artiste-botaniste, Thomas Ferrand est en résidence au Théâtre Auditorium de Poitiers jusqu'en 2022. Son univers c'est donc celui des plantes, en particulier les plantes sauvages comestibles. Comment sont-elles...

lire plus
Radulphe, le seigneur des tiers-lieux

Radulphe, le seigneur des tiers-lieux

Mattieu Bernardin est l’un des fondateurs de La Colporteuse à Argentonnay dans le nord des Deux-Sèvres. Ce tiers-lieu a été pensé dès 2007 pour accueillir les habitants les bras ouverts et leur permettre de créer des projets collectifs. Pourquoi ce nom pour ce lieu,...

lire plus
Aller au contenu principal