fbpx

Autonomie, économies : quand les femmes mettent les mains dans le cambouis

par | 15 mai 2020


Chaque trimestre, le garage associatif solidaire Les AMIS du cambouis, à Saint-Maixent-l’Ecole, organise des ateliers d’initiation gratuits et ouverts à tous. Niveaux d’huile, vidange, pneus, freins, amortisseurs… les participants apprennent à faire eux-mêmes l’entretien de leur voiture et découvrent les fondamentaux de la mécanique. Une manière pour eux de mieux connaître le fonctionnement de leur véhicule, de gagner en autonomie et donc de ne plus courir chez le garagiste au moindre bruit suspect. Ces ateliers les aident ainsi à retrouver la maîtrise des dépenses liées aux réparations, souvent exorbitantes dans des garages traditionnels pour des personnes aux faibles revenus. Ils sont surtout fréquentés par des femmes, “et tant mieux ! se réjouit Hélène Saint-Lary, la secrétaire de l’association. Car on est toujours dans le stéréotype de la mécanique qui serait une affaire d’hommes, et des femmes qui seraient incapables de réparer une voiture.” Alimatou Touret a dépassé ces préjugés. Adhérente de l’association, elle participe aux ateliers afin d’apprendre les bases qui lui permettront d’entretenir elle-même sa voiture. Reportage.



Propos recueillis par Hélène Bannier
Photo : Annabelle Avril


Retrouvez le reportage complet sur Les AMIS du cambouis :

Vous aimerez aussi

Grand Ramdam des Tiers-Lieux : la différence est norme

Grand Ramdam des Tiers-Lieux : la différence est norme

À l'invitation de la Coopérative des Tiers-Lieux, tête de réseau en Nouvelle-Aquitaine et laboratoire des nouvelles organisations du travail, Vivant et Radio Vassivière ont co-animé un plateau radio, en direct. C'était à l'occasion du Grand Ramdam des tiers-lieux...

lire plus